J’arrête la viande !

Mercredi 20 juin 2018, j’ai décidé d’arrêter de manger de la viande. J’ai eu comme une sorte de révélation ! je ne sais pas d’où elle est sortie, mais j’ai dit stop.

Voilà longtemps que je me répète en affirmant que je finirai par arrêter de consommer de la viande, mais ne sachant pas comment faire en société, je n’ai jamais saut le pas. Vous auriez pu me considérer comme une « flexitarienne » (terme que je déteste, mais bon les gens aiment être rangés dans des cases).

J’ai toujours été plus ou moins sensible à la cause animale, plus avec le temps et l’âge passant.

Cela n’a pas été difficile pour moi, car j’ai toujours su manger de façon végétarienne et végétalienne. Il m’a donc suffi de simplement éliminer la viande de mon alimentation. Par ailleurs, je ne consomme plus d’œufs (sauf depuis quelques mois, où j’ai découvert l’œuf qui ne tue pas la poule de poulehouse, mais j’ai dû, en tout et pour tout, manger 4 œufs depuis ma découverte) et de produits laitiers (sauf fromage) depuis des années.

Qu’est ce que je continue de manger pour le moment en protéines animales ?

Le poisson et les œufs de poulehouse, mais de façon extrêmement modérée. Au lieu d’accompagner mes plats d’un morceau de viande, j’y mets du tofu nature, mariné, fumé, sauté etc.

View this post on Instagram

Voilà j'ai craqué pour l'œuf qui ne tue pas la poule de @poulehouse ! Je ne mange plus d'œufs "purs" c'est-à-dire visibles (œuf dur, sur le plat omelette etc) depuis des années. Je vérifie au possible la composition des aliments pour les exclure mais je ne suis pas parfaite mdr. J'accepte de les manger lorsqu'ils sont cachés (gâteau quiche etc) si l'aliment est préparé par autrui. Moi même je n'en mets plus nulle part. Sauf que j'ai voulu voir tester. J'ai suivi le projet Poulehouse depuis le début et l'idée m'a plu. Si je dois acheter des œufs je prendrai ceux là, mais n'étant plus habituée à en manger ce sera occasionnel. Connaissez vous l'œuf qui ne tue pas la poule ? #poulehouse #loeufquinetuepaslapoule #novegan #vegetarien #eggs #vegatarianfood

A post shared by Sofia (@mysaso) on

Suis-je en manque ?

ABSOLUMENT PAS ! j’ai accepté de partager une assiette avec mon homme en ne mangeant que le riz et les lentilles. La viande à côté ne m’a tenté.

A terme, je compte arrêter le poisson et le fromage. Je ne souhaite pas participer à la souffrance animale. Etant donné que nos politicien.ne.s ne font aucun effort, j’ai décidé de dire stop. C’est la seule solution pour moi d’être en accord avec mes principes.

J’ai toujours prôné une consommation raisonnée, raisonnable et responsable, mais C’EST IMPOSSIBLE. Cela me fait mal de l’admettre, mais l’être humain est un fléau pour les autres êtres vivants.

Par cette prise de conscience, je milite à mon faible niveau pour le respect des animaux et je ne contribue plus à leur souffrance dans les abattoirs.

Quelles solutions de rechange ?

Dans un premier temps, commencez par faire un repas par semaine sans viande (pour les gros mangeurs de viande évidemment) ou une journée complète.

Acheter des livres de cuisine végétarienne et/ou végétalienne et/ou consulter des blogs sur ce thème (https://auvertaveclili.fr/ par exemple).

Regarder des vidéos sur la question. Sur ce point je vous conseille trois chaînes de recettes véganes :

Acheter du tofu nature, fumé. Je vous assure que c’est très bon ! il suffit de savoir le préparer. Une recette expresse et très bonne.

Tofu mariné à la sauce soja salée

Faites mariner un peu de tofu nature dans la sauce soja. En attendant qu’il marine faites cuire un peu de riz (suivre les indications du paquet). Puis faites revenir dans une poêle avec un filet d’huile le tofu. Attendez qu’il soit bien grillé. Servez-le avec un peu de riz (basmati pour moi c’est mon préféré) et quelques fleurettes de brocolis cuites préalablement (ou tout autre légume de votre choix). Saupoudrez de quelques graines de sésame. Evidemment vous pouvez ajouter, du gingembre frais, de l’ail, des oignons etc.

Si c’est vraiment trop dur, faites appel aux substituts comme les nuggets, saucisses, et autres steaks végétaux. En revanche, je déconseille leur consommation trop régulière, car cela n’en reste pas moins des aliments industriels contenant souvent beaucoup de sel, sucre et additifs en tout genre.

soirée burger vegan !

Le but de ce post n’est pas de polémiquer. Chacun.e agit en son âme et conscience. En l’espèce, il s’agit surtout de vous partager mon évolution culinaire, mon état de santé et aussi quelques astuces pour vous aider à sauter le pas. Par conséquent, je reviendrai régulièrement mettre à jour ce post.

Enfin, je tiens à préciser que je ne considère pas comme végétarienne étant donné qu’il est possible pour encore quelques temps que je consomme un peu de poissons.

Bon dimanche !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s