Comment je gère mon exposition au soleil ?

Bonjour à tou·te·s j’espère que vous allez bien en ce mois d’août très beau très chaud ! pour ceux et celles qui ne sont pas encore en vacances BON COURAGE et pour les autres : profitez bien c’est bientôt la rentrée, il faut être frais et en forme !

Aujourd’hui je vais vous parler de la manière dont je gère mon exposition au soleil. Est-ce que je mets de la crème solaire, si oui quel indice ? sinon quelles sont mes solutions ? est ce que je bronze facilement ? etc.

L’on sait qu’une exposition au soleil a des effets à la fois positifs et néfastes sur notre santé.

Les effets bénéfiques du soleil et UV

D’abord, pas besoin d’études scientifiques poussées (si vous en avez je prends) : LE SOLEIL C’EST BON POUR LE MORAL ! Tout du moins sur moi. Dès que je vois un rayon de soleil je suis immédiatement de bonne humeur.

Par ailleurs, une exposition au soleil de quelques minutes permet de faire ses recharges en vitamine D qui a un effet bénéfice sur le processus de calcification des os.

Sans parler de soleil, l’on trouve la photothérapie UVB qui consiste à utiliser l’action de la lumière contre l’eczéma ou le psoriasis par exemple.

Je ne donne ici que quelques domaines où l’exposition aux UV est bénéfique, je suis sûre qu’il en existe bien d’autres, mais ce n’est pas le sujet principal de mon article.

En effet, il s’agit ici de mettre en avant les effets néfastes d’une exposition au soleil et de vous présenter ce que je fais depuis des années face au soleil.

Les effets néfastes d’une exposition au soleil et UV

Commençons par le plus courant : LE COUP DE SOLEIL ! Il fait suite à une exposition prolongée aux UV. Il s’agit d’une brûlure plus ou moins importante en fonction de la durée d’exposition, du type de peau et de l’endroit touché.

Les UVA contribuent à l’accélération du vieillissement de la peau.

La surexposition solaire peut entrainer des cancers de la peau !

Risque de photosensibilisation de la peau avec la prise de certains médicaments.

Comme au-dessus, il s’agit d’une liste non exhaustive des méfaits d’une exposition et surexposition aux UV.

Comment je gère mon exposition

Avant toutes choses : je ne mets pas de crème solaire ! WARNING ! ALERTE ! FEUX DE DETRESSE !

Vous avez bien lu je ne mets pas de crème solaire pour plusieurs raisons. D’abord ce n’est pas naturel (sans considération d’industrie cosmétique) et il existe de nombreuses astuces simples, pas chères et évidentes pour se protéger du soleil. Ensuite les crèmes solaires ont des effets dévastateurs pour la faune et la flore submarine ! et l’on connait la controverse sur notre santé (je vous invite à faire vos recherches car ce n’est pas le sujet que je suis venue traiter aujourd’hui. Il s’agit d’un sujet très important et sérieux qu’il n’est pas question de bâcler en quelques minutes).

Enfin je trouve que les crèmes solaires nous font perdre tous nos réflexes et nous poussent à des comportements déraisonnés et irresponsables. Pour beaucoup, crème solaire = protection au soleil. BASTA. Entrainant nécessairement une surexposition. « à partir du moment où je me badigeonne de crème solaire, je suis protégée », OR ce n’est absolument pas le cas !!

  1. Ne pas s’exposer DIRECTEMENT au soleil

Voilà, c’est dit fin de l’article ! Nnoonn restez ! je sais cela paraît idiot écrit comme cela, mais d’une évidence sans faille. Pour éviter les risques de coups de soleil, de photosensibilisation etc., il faut éviter de s’exposer au soleil.

Je ne m’expose JAMAIS directement au soleil ! J’ai la peau mate et il m’est impossible de rester, plus de quelques minutes, allongée comme une crêpe au soleil. Je suis « admirative » des personnes qui le font des heures durant car moi au bout de quelques minutes j’ai trop chaud, je transpire ce n’est pas agréable. Donc je m’arrange toujours pour trouver une zone d’ombre, à défaut je passe au point suivant (cf : 2. Se protéger du soleil)

D’ailleurs, à part les êtres humain·es, je crois qu’il n’existe aucun autre être vivant qui s’expose de la sorte au soleil. Regardez vos chats, vos chiens qui, lorsqu’il faut chaud et très ensoleillé, sont toujours sous des zones d’ombre. Prenons exemple sur eux !

  1. Se protéger du soleil

Oui, oui, il faut se protéger du soleil… déjà comme vu précédemment en ne s’exposant pas directement, puis lorsque je n’ai pas le choix je sors ma panoplie.

Je me couvre ! J’évite au possible de marcher pendant des heures sous le soleil à moitié nue (épaules, bras, visages à découvert). Je mets un grand chapeau, des lunettes de soleil et des vêtements amples. Idem à la plage si je n’ai pas de zone d’ombre ou de parasol.

  1. Préparer et nourrir sa peau

Pour préparer ma peau au soleil, je commence par boire beaucoup d’eau ! la chaleur, l’exposition au soleil entraîne forcément de la déshydratation, c’est pourquoi il est primordial de bien s’hydrater.

Puis, comme ma peau est restée momifiée pendant 9 mois de l’année, je me découvre tranquillement à l’arrivée des beaux jours. C’est tentant sur la terrasse du jardin de se mettre à poil mais non, non !! même avec une peau mate et qui bronze facilement on ne fait pas n’importe quoi.

Avant et après l’exposition au soleil, je nourris ma peau. Comme je vous l’ai indiqué, je ne mets pas de crèmes solaires. Par conséquent, j’utilise des huiles végétales. D’aucuns prétendent que l’utilisation des HV sous le soleil entraîne des brûlures… Pour ma part, voilà des années que je fais comme cela et je n’ai jamais eu de problèmes. (Voici un lien qui expliquerait les raisons de cette croyance : https://www.oleassence.fr/non-les-huiles-vegetales-ne-brulent-pas-la-peau-au-soleil)

Donc cette année, j’utilise l’HV de karanja et l’HV de pépins de raisin.

Comment je gère mon exposition au soleil ?

Je mélange les deux que j’applique sur tout mon corps. D’une part, ma peau est bien nourrie, toute douce, d’autre part je suis « protégée ». Il y a, en effet, quelques études sur l’huile de karanja et ses effets protecteurs (ATTENTION : je ne dis pas qu’elle remplace les précautions que je prends et éventuellement votre crème solaire, mais elle a des vertus non négligeables). Elle permet une meilleure rétention de l’eau ce qui contribue à avoir une peau bien hydratée et est régénérante. L’HV en l’espèce me sert à faire pénétrer plus rapidement l’HV de karanja dans la mesure où il s’agit d’une HV sèche. Mais c’est une HV qui permet de lutter contre le vieillissement donc parfaite en ce temps ensoleillé.

Voici quelques liens sur ces deux HV qui vous indiqueront leurs vertus et qualités :

https://www.oleassence.fr/comment-utiliser-la-merveilleuse-huile-de-karanja

https://www.compagnie-des-sens.fr/huile-vegetale-karanja/

https://www.compagnie-des-sens.fr/huile-vegetale-pepins-de-raisin/

https://www.aroma-zone.com/info/fiche-technique/huile-vegetale-pepins-de-raisin-aroma-zone?page=library

NB : toutes ces astuces et habitudes s’appliquent à mes cheveux. Je les protège avec de l’huile végétale (karanja, pépins de raisin, olive etc), je fais des soins réguliers.

Pour finir je vous invite à visionner cette vidéo d’Alys Boucher sur le sujet, qui rejoint un peu ma façon d’appréhender l’exposition au soleil (c’est bien rare, mais j’en suis ravie car je ne suis pas seule mdr). Elle vous explique pourquoi elle ne porte jamais de crème solaire et comment elle fait :

Voilà tout !

N’hésitez pas à partager vos astuces NATURELLES avec moi et je vous souhaite un bon dimanche !

A très vite 😊

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s