Les YouTubeu.r.se.s. et la (sur)consommation

Bonjour à tou.t.e.s ! Voilà un moment que nous n’avions pas partagé. En effet, depuis le mois de juin je suis trèsss occupée. Là je retrouve un répit.

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler d’un sujet qui à mon sens mérite qu’on s’y intéresse. Il s’agit de l’impact des réseaux sociaux, plus particulièrement de YouTube sur notre consommation (voire surconsommation).

J’ai commencé à m’intéresser réellement aux réseaux sociaux il y a environs 5-6 ans. Cela a commencé par une volonté de trouver diverses informations sur divers sujets tel que les soins capillaires et les cosmétiques maison.

Au début je me suis dirigée vers Google, en effectuant de simples recherches. Ces dernières m’ont emmené vers des sites internet (marques, blog, forum etc.), mais surtout vers YouTube. C’est là que je vais commencer.

Quand j’ai commencé à visionner des vidéos YouTube, le but était de me renseigner, d’apprendre, de me divertir. J’ai recherché des soins capillaires naturels, je me suis renseignée sur la manière de faire mes propres cosmétiques et savons. Petit à petit, je me suis laissée prendre au jeu et je me suis abonnée à de plus en plus de Youtubeu.r.se.s.

Au fil du temps, j’ai fait un triste constat c’est que les réseaux sociaux et plus précisément YouTube POUSSENT CRUELLEMENT A LA CONSOMMATION.

A l’origine de mes recherches, il était question de me renseigner sur un produit avant de l’acheter pour justement éviter le gaspillage d’argent, de temps, limiter mes déchets etc. Cependant lorsque je visionne des vidéos chaque youtubeu.r.se m’a vanté les mérites de tel ou tel produit. Je me suis dit « ok, cela confirme mes attentes je vais donc acheter ce produit qui me tentait grâce à cette revue ».

Trouvant le travail de qualité, je m’abonne puis je regarde d’autres vidéos. Dans la suivante par exemple, la youtubeuse m’explique qu’elle a trouvé le graal. Et là je m’interroge : « mais que devient-il du masque capillaire révolutionnaire que tu promotionnais lors de ta précédente vidéo ? ».

Vous partez à la recherche d’un rouge à lèvre, d’un highlighter, d’un shampoing au final, vous vous retrouvez avec une liste à n’en plus finir.

Etant quelqu’un d’extrêmement raisonnable, je n’ai jamais succombé à la frénésie d’acheter tout ce que les youtubeu.r.se.s conseillent.

J’ai été et je suis déçue parfois… Mon but premier était d’optimiser mes achats grâce à YouTube, au final je me suis rendue compte qu’il n’existait aucune limite à part celles du « m’as-tu vu ? », de l’argent, de la mode etc.

Je les écoute, je les apprécie malgré tout. D’ailleurs ils/elles ne sont pas responsables, libre à chacun de consommer comme il l’entend. Mais je trouve cela tout de même indécent. J’aime regarder, m’informer, mais lorsqu’à chaque seconde tout devient merveilleux comment choisir ? comment consommer raisonnablement ?

La réponse est simple : faire en fonction de son budget, de ses attentes, de ses principes, de ses envies.

Je ne dénonce et ne critique personne mais je cherche à comprendre jusqu’où cela va aller ?

C’est un article court sur le sujet, mais je tenais à y consacrer quelques mots.

N’hésitez pas à partager votre avis avec moi, celui-ci m’intéresse vraiment ! Je cherche des témoignages de personnes qui n’ont pas su gérer ce trop plein d’informations ou au contraire d’autres complètement réfractaires.

Bonne semaine à tou.t.e.s

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s