Style de vie #3 : Raconte moi tes rêves !

Bonjour à tou·te·s

Aujourd’hui j’ai envie d’aborder un sujet un peu particulier, celui des rêves. C’est peut-être un sujet bizarre mais je suis très attachée aux rêves et à leur signification.

Pourquoi parler des rêves ?

reves-interpration-dream-pensee-psychologique-histoire-taille-size-wordpressJ’ai remarqué que ces derniers avaient une grande signification dans ma vie, concernant ma personne ; ils sont parfois apaisants, thérapeutiques, prémonitoires, alertant, récurrents, préventifs. Ils m’ont permis d’avancer à certains moments de ma vie, ils m’ont aidé à extérioriser des craintes, à les comprendre également.

Alors avant même de continuer, je tiens à préciser que je n’ai aucune connaissance en la matière, ni en psychologie en rien touchant ce domaine. Je vais simplement faire part de ce que je ressens, de ce que j’ai appris grâce à eux. Je n’ai aucune prétention, il s’agit juste de discuter, de partager et de débattre calmement.

Dans ma situation, je distingue plusieurs catégories de rêves

  • Les rêves « simples » : c’est un enchaînement d’images qui après analyse ne semble rien m’apporter
  • Les cauchemars : des rêves dont la situation est déplaisante, angoissante, où il est difficile de s’extirper
  • Les rêves prémonitoires qui me donnent des indications, des réponses sur des événements en cours
  • Les rêves symboliques : des rêves qui décrits une situation que je vis, ils sont le reflet d’une réalité
  • Les rêves récurrents : ce sont des rêves qui se répètent de façon plus ou moins régulière
  • La paralysie du sommeil : La « paralysie du sommeil » est un trouble du sommeil qui advient à l’endormissement (état hypnagogique) ou au réveil (état hypnopompique). Caractérisée par l’impossibilité de bouger ou de parler, elle est souvent associée à une sensation de présence inquiétante et à des hallucinations. L’état de paralysie dure généralement de quelques secondes à plusieurs minutes. (Source : http://circee.org/?La-paralysie-du-sommeil)

Je vais essayer de développer de façon claire mais synthétique chaque bon susmentionné.

Je ne vais pas m’éterniser sur les rêves « simples ». Ce sont de rêves dans lesquels il se passe quelque chose de banal, d’anodin qui après analyse de m’apporte rien de particulier. Parfois je m’en rappelle, d’autres non. Il en va de même pour les cauchemars. Ce sont des rêves stressants, angoissants, anxiogènes sans grand intérêt pour moi.

A côté de ces rêves, il y a les rêves prémonitoires. J’en ai fait quelques-uns dans ma vie et ce sont toujours avérés vrais. Ils ont été annonciateurs de bonnes et de mauvaises nouvelles. Il m’arrive d’en faire la veille d’une annonce, mais aussi beaucoup plus loin dans le temps. J’essaie de ne pas les oublier afin de confirmer ce qu’ils m’avaient prédit. Ce ne sont pas mes rêves préférés car je ne les ai jamais trouvés rassurant.

D’un côté lorsqu’il m’annonce une mauvaise nouvelle c’est très contrariant avant même qu’elle ne se justifie. Ils ne m’ont jamais préparé psychologiquement, la déception reste la même. De l’autre côté, lorsqu’il s’agit d’une bonne nouvelle, je reste dans le doute histoire de ne pas être déçue, d’une part par la nouvelle qui serait contraire au rêve, d’autre part par moi me disant que je n’ai pas su juger d’une situation.

Concernant les rêves symboliques, ils m’ont beaucoup appris, aidé. Dans certains moments ils ont réussi à matérialiser ce que je ressentais et au réveil, le sentiment est parfois mitigé: de la tristesse, de la joie, de l’amour, du regret. J’ai fait le deuil d’une personne chère grâce à ce type de rêve… Ils sont parfois intensément chargés en émotion, et il m’est arrivé de me réveiller contrariée, en pleurs aussi. J’ai l’impression qu’ils sont le reflet de sentiments très profondément enfouis.

J’ai fait des rêves récurrents qui ont toujours eu pour objet des moments de douleur. Certaines personnes qui m’ont fait du mal sont venues me hanter jusque dans mes rêves de façon récurrente. Dans ce cas, c’est la preuve que la souffrance ressentie était grande (bien plus que ce je pouvais imaginer réellement) et j’ai pu identifier les personnes novices qui m’entouraient. Pour ceux-là il n’y a pas de règle, ils finissent par ne plus se présenter quand la blessure est pansée. Mais ce n’est pas un choix. Bien que je ne pense pas à ces personnes, les rêves eux vont et viennent à leur guise.

Enfin la paralysie du sommeil dont je souffre parfois. reve-fantaisie-psychologie-pensee-dream-taille-size-wordpressCela fait des années que je suis victime de paralysie du sommeil. C’est un sentiment étrange accompagné d’impuissance totale fasse à la situation. La plupart du temps cela m’arrive quand je m’endors sur le dos, quand je suis très fatiguée ou si j’ai un peu trop bu. La paralysie se traduit par une situation angoissante, l’impression que quelqu’un est là, me surveille, me veut du mal, mais plus rarement il est arrivé que je sente la présence de proches, comme s’ils me protégeaient (quand j’étais seule surtout). Cependant avec le temps, j’arrive maîtriser cet état, je suis capable de sentir l’arrivée de la paralysie et dans le meilleur des cas de la contrer. J’arrive également à maîtriser mon angoisse, à me calmer pour me sortir de la situation. Mais ce n’est pas toujours le cas, et il faut attendre que le moment passe. Vous avez un très bon documentaire sur ce sujet sur Netflix « The Nightmare »

Comme je vous le disais, les rêves peuvent avoir une grande influence dans ma vie, en fonction du rêve je n’irai pas en parler à telle ou telle personne. C’est un comme un jardin secret qui ne partage qu’avec les personnes de confiance. J’essaye de les interpréter, de comprendre ce qu’ils essayent de me dire.

Que pensez-vous des rêves ? Y apportez-vous autant d’importance ?

N’hésitez pas à partager votre vision des rêves, la manière dont vous les appréhender.

Bonne lecture

🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s